L’austérité ruine le patrimoine

Publié le par desirsdavenirparis5

  

Le patrimoine culturel est l'une des premières victimes des mesures d'austérité adoptées par les Etats européens. Et si nous voulons sauver Pompéi et d'autres sites et monuments du sud de l'Europe, il est grand temps de changer la gestion de la politique culturelle.

La porte cintrée du XIIe siècle est le seul vestige encore intact de l’église Saint-Pierre de Becerril del Campo, dans la province de Palencia, dans le centre de l’Espagne. Le toit a pratiquement disparu. L’eau s’infiltre partout et l’intérieur déborde de déchets. “La nef se détériore de jour en jour, nous avons déjà perdu presque tous les stucs et les voûtes baroques”, signale Hispania Nostra, association de défense du patrimoine.

Plus tôt cette année, à l’autre bout de la Méditerranée, sur l’île grecque de Kea, une tour du IVe siècle av. J.C. s’est en partie effondrée sous les yeux des habitants, en dépit des avertissements répétés du département local d’archéologie.

 PLAN

Le financement espagnol de la culture a déjà chuté d'un tiers

A Pompéi, on suit des directives des années 1970

Les relations troubles entre secteur public et privé

Austérité
Tout n’est pas noir du côté de la culture

06 décembre 2010 The Guardian Londres      John Hooper

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/417971-l-austerite-ruine-le-patrimoine

Publié dans Capitalisme-crise- G20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article