L'Amérique soutient l'emploi, l'Europe préfère ses débiteurs

Publié le par desirsdavenirparis5

 
Le président Barack Obama a présenté un plan de soutien à l'emploi de grande ampleur. Ce volontarisme économique contraste avec les politiques de rigueur généralisée pratiquées en Europe.

Ceux qui avaient politiquement enterré Obama à la suite de son piteux accord sur le plafond de la dette publique cet été, devront peut-être réviser leur jugement. Car le président américain est enfin venu sur le terrain où l’on attend un dirigeant démocrate : la priorité à l’emploi. Il est venu avec des munitions : 440 milliards de dollars (313 milliards d'euros) de dépenses d’investissement et de réductions de charges sociales, patronales ou salariales. On trouvera ici le détail des mesures annoncées hier soir par la Maison-Blanche. On voit déjà fleurir les commentaires. 440 milliards de dollars, c’est seulement la moitié des plans de sauvetage de la finance développé par Washington en 2008 et 2009. Exact........

 
  Article rédigé par Hervé Nathan le Vendredi 9 Septembre 2011

abus-bancaire-que-faire.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/09/11/l-amerique-soutient-l-emploi-l-europe-prefere-ses-debiteurs.html

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article