Jurés partout, justice nulle part

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Pour la 1 ère fois vous aurez deux artic l'un aprés l'autre qui donnent deux interprétations opposées :à vous de choisir

 

La réforme de la justice proposée par Nicolas Sarkozy lors de sa dernière intervention télévisée est démagogique, populiste et difficile à financer. Son but: faire un appel du pied aux électeurs FN en flattant les plus bas instincts et continuer sa guerre avec les juges.

 

C’est vrai, quoi, les passagers des avions long courrier sont parfaitement capables de faire fonction de co-pilotes – puisqu’on voit ça dans les films; ceux des TGV, de remplacer les aiguilleurs du réseau ferroviaire; des bénévoles pourraient surveiller les détenus, en prison, ou enseigner la philo, en Terminale.

Les magistrats français auraient pu accueillir par de telles comparaisons métaphoriques l’intention présidentielle de lancer, début 2011, une reforme introduisant des jurys ou «assesseurs» populaires, auprès des tribunaux correctionnels.

 

 PLAN 
Démagogie et populisme

Responsabilité des juges

Une réforme impossible

De quelles affaires parle le chef de l'Etat

Lynchage

Philippe Boggio

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article