Journée de violences pour l'anniversaire de la "Nakba" palestinienne

Publié le par desirsdavenirparis5

15/05/11

Des milliers de policiers et de soldats israéliens étaient mobilisés dimanche à Jérusalem-Est, dans les Territoires et en Israël en vue des commémorations de la "Nakba" (catastrophe), l'exode des Palestiniens qui a suivi la création de l'Etat d'Israël en mai 1948. (c) Afp

Des violences ont éclaté dimanche durant la commémoration de la "Nakba" (catastrophe) palestinienne, faisant des dizaines de blessés palestiniens à Gaza, en Cisjordanie et sur le plateau du Golan.

L'incident le plus grave a eu lieu lorsque l'armée israélienne a ouvert le feu en direction de manifestants palestiniens venus de Syrie qui avaient pénétré sur le plateau du Golan occupé par Israël, ont indiqué des sources sécuritaires israéliennes.

Selon les médias israéliens, au moins une personne a été tuée et trois autres blessées parmi les manifestants.

Il s'agit de l'incident le plus grave depuis plusieurs dizaines d'années sur cette frontière en général calme depuis l'accord de cessez-le-feu israélo-syrien de 1974.

Selon des résidents de la ville de Madjal Chams, chef-lieu des localités druzes du Golan, plusieurs Palestiniens ont réussi à entrer dans la localité après avoir franchi la clôture frontalière et traversé des anciens champs de mines.

Par ailleurs, des milliers de réfugiés palestiniens du Liban étaient massés dimanche à la frontière avec Israël, a constaté l'AFP. Selon l'armée libanaise, dix personnes ont été blessées par des tirs israéliens de l'autre côté de la frontière.

Peu avant le début de la cérémonie, organisée dans la localité de Maroun ar-Ras sous le slogan "marche pour le retour en Palestine", l'armée libanaise déployée devant les barbelés a tiré en l'air pour disperser des dizaines de manifestants qui se sont trop approchés de la frontière.

La région frontalière avec le Liban a été décrétée zone militaire interdite d'accès pour la journée de dimanche par les autorités israéliennes.

Dans les Territoires palestiniens, une cinquantaine de Palestiniens ont été blessés dans le nord de la bande de Gaza par des tirs de l'armée lors d'une marche en direction du terminal frontalier israélien d'Erez, a-t-on appris auprès des services médicaux palestiniens. ........

 

tempsreel.nouvelobs.com/depeche/top-news/20110515.AFP1563/journee-de-violences-pour-l-anniversaire-de-la-nakba-palestinienne.html

Publié dans Proche-Orient

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article