"Je veux contribuer à briser le blocus illégal de Gaza"

Publié le par desirsdavenirparis5


Après la tentative de mai 2010 violemment stoppée par Israël (9 morts), une nouvelle "flottille de la liberté" doit appareiller de Grèce ces jours-ci pour apporter de l'aide humanitaire à Gaza. L'écrivain suédois Henning Mankell sera à bord, comme en mai dernier. Il explique le sens et l'importance que cette démarche a pour lui.

La "flottille pour Gaza" est une grande action de solidarité qui fait beaucoup réagir, et par conséquent beaucoup de choses arrivent. Des gens me transmettent des messages griffonnés sur des bouts de papier. La dernière fois que cela s'est produit, c'était dans le train entre Stockholm et Göteborg. Une femme entre deux âges m'a glissé un bout de papier entre les doigts au moment où je passais, une tasse de thé à la main. On pouvait y lire : "Il est important que cela soit fait." Ou bien des gens m'arrêtent dans la rue. Ils me parlent normalement, sans baisser la voix. Les marques de sympathie pour l'initiative prennent bien des formes, et les plateaux s'équilibrent sur la balance entre ceux qui, d'un côté, expriment en secret leur répugnance et leur désespoir face à la situation et ceux qui, de l'autre, affichent ouvertement leur sympathie pour cette action.

Mais qu'est-ce qui me pousse à monter à bord ? Pourquoi la flottille pour Gaza ? Pourquoi grimper à bord d'un cargo, pourquoi ne pas se contenter de dire sa compassion avec des mots ? Pourquoi ne pas rester à terre ?

Une des réponses pourrait prendre la forme suivante : j'essaie de mettre en pratique une sorte de credo intellectuel selon lequel "ce sont les actes qui viennent étayer les mots, et non l'inverse".  .......

27.06.2011 | Henning Mankell | Göteborgs-Posten

www.courrierinternational.com/article/2011/06/27/je-veux-contribuer-a-briser-le-blocus-illegal-de-gaza

Publié dans Proche-Orient

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article