Jacques Servier, une réussite industrielle exceptionnelle, une image trouble

Publié le par desirsdavenirparis5

un nouveau blog ami : de Suisse romande !!

 

 

PARIS - Le discret Jacques Servier, sous les feux de l'actualité avec la mise en cause de l'antidiabétique Mediator accusé d'avoir causé quelque 500 décès en 33 ans, préside toujours, à 88 ans, les destinées du groupe pharmaceutique qu'il a bâti depuis 1954.

Avec un chiffre d'affaires revendiqué de 3,6 milliards d'euros, Servier est le deuxième laboratoire pharmaceutique français en termes de ventes, derrière le mastodonte Sanofi-Aventis, mais devant d'autres groupes parfois plus connus comme Pierre Fabre ou bioMérieux.

A l'origine de cette réussite, le rachat en 1954 par Jacques Servier pour "trois fois rien" d'un petit laboratoire à Orléans qui fabriquait un sirop antitussif et n'avait "aucune valeur marchande", raconte-t-il en 2007 dans son livre "Le Médicament et la Vie".

 

www.romandie.com/infos/news2/101120102547.f9mxnrl2.asp

Publié dans Santé-Sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article