Immigration professionnelle : le BTP ne peut pas s'en passer

Publié le par desirsdavenirparis5

 

 

Trois questions à : Nicolas Jounin, maître de conférence en sociologie à l'université Paris VIII.

« Ces mesures vont précariser les travailleurs étrangers »

Le gouvernement a annoncé son souhait de limiter le recours à l'immigration professionnelle. Est-ce réaliste ?

Commençons par définir ce qu'est l'immigration professionnelle. Cela désigne moins une catégorie de population qu'un type de titre de séjour, plus précaire, auquel on soumet les étrangers. Mais c'est un type de titre qui ne concerne qu'une minorité des étrangers travaillant dans le BTP comme dans d'autres secteurs. L'idée qu'il y aurait un robinet de l'immigration que l'on peut ouvrir ou fermer à l'envie est illusoire. Les changements de politique agissent moins sur les flux que sur les droits des immigrés : en l'occurrence, ce (léger) changement de cap précarisera davantage les travailleurs étrangers, avec ou sans papiers.

Les travailleurs détachés ne sont pas concernés par les mesures visant à limiter l'immigration professionnelle. Qui sont-il ?

On parle dans ce cas de salariés mis à disposition par des sociétés (classiques ou d'intérim) étrangères, polonaises par exemple, qui détachent des salariés de leur pays en France. Les travailleurs détachés permettent aux entreprises d'avoir recours à une main-d'oeuvre étrangère précarisée en toute légalité.

Le recours à l'immigration est-il la solution pour enrayer les tensions sur certains métiers ?

Je m'étonne toujours que des acteurs, d'habitude si attachés aux lois du marché, puissent déplorer depuis si longtemps une situation de pénurie. Normalement, en augmentant les salaires et en améliorant les conditions de travail, la pénurie diminue voire disparaît. Pour l'instant, quand on regarde les grands indicateurs (niveau des salaires, durée du travail, sécurité...), le BTP est moins attractif que d'autres secteurs.

Tout l'article sur -->

www.lemoniteur.fr/139-entreprises-de-btp/article/actualite/857501-immigration-professionnelle-le-btp-ne-peut-pas-s-en-passer

Publié dans Migrations

Commenter cet article