Haro sur la gratuité des services publics

Publié le par desirsdavenirparis5

 


 L’ère de l’accès inconditionnel et gratuit aux droits fondamentaux semble décidément bien révolue. Ce fut d’abord la remise en cause de l’aide médicale d’Etat gratuite. Ce dispositif qui permet aux étrangers sans papier – et donc sans droit au travail et droits sociaux - d’être soignés a été créé en 1999 dans la même loi que celle portant création de la CMU. Il était gratuit jusqu’à une réforme votée cet hiver et qui vient d’entrer en vigueur. Désormais les étrangers doivent payer chaque année un droit d’entrée de 30 euros pour pouvoir bénéficier de l’aide médicale d’Etat. Et c’est à présent l’accès au droit gratuit qui risque d’être remis en cause.
A chaque fois les arguments sont les mêmes : lutter contre les abus de droits, participer à l’effort collectif, contribuer à équilibrer les budgets afférents…

2006 2011

Christophe Daadouch

www.laurent-mucchielli.org/index.php?post/2011/06/20/haro-sur-la-gratuite-des-services-publics

Publié dans Exclusion-pauvreté

Commenter cet article