Fillon, hyper-Premier ministre ? Tu parles…

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Attendu, le discours de politique générale de François Fillon, nouveau-ex Premier ministre, a déçu. L' « espoir » d'un hyper-Premier ministre s'émancipant de Nicolas Sarkozy a vécu.·        

Le ton ne fait pas tout. Pour sa déclaration de politique générale, François Fillon s’est montré offensif, tranchant, multipliant les métaphores et les citations (Péguy, Hugo) mais décevant sur le fond. Balayant d’entrée tout « chemin insolite » (et pan pour Borloo !), il a déclaré : « on ne va pas au vrai par une route oblique ». Manière de dire qu’il ne cherchera pas à faire l’original. De ce point de vue-là, il n’a pas déçu.
 

Vanessa Schneider - Marianne | Mercredi 24 Novembre 2010 à 17:15 | Lu 7192 fois

Publié dans Sarkozy & scandales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article