« Faute d'identité », la galère d'Assayas devenue témoignage

Publié le par desirsdavenirparis5

« Vous êtes Français, prouvez-le ! » : ce fut un appel, puis un livre. Mais, pour Michka Assayas, ce fut avant tout une galère dont il a tiré une composition littéraire. Rencontre avec l'auteur.

On le sait, depuis le 1er janvier 2009, renouveler son passeport est
devenu compliqué. Lorsque la demande émane d'un Français qui n'est pas
né en France ou dont les parents ne sont pas nés en France, il lui faut
fournir la preuve de sa nationalité, et ce sur plusieurs générations.

On se souvient de quelques cas et témoignages célèbres : Tatiana de Rosnay, Rama Yade, Isabelle Alonso, Anne Sinclair… On peut y ajouter désormais « Faute d'identité », le témoignage de Michka Assayas.

Après une tribune dans le Monde fin 2009, celui-ci a décidé de témoigner dans un livre. Tout débute en octobre de la même année, une semaine avant de s'envoler vers Berlin pour le compte de Radio France, son employeur. Il perd son passeport. A l'antenne de police où il se rend, un employé lui annonce que « les règles » pour s'en faire faire un autre « ont changé ».

Bien que né en France de parents français, Assayas doit se rendre au nouveau « pôle de la nationalité française », cette entité qui regroupe l'ensemble des services de la nationalité depuis le décret n° 2009-561 du 19 mai 2009. Après le rendez-vous, en compagnie d'autres apatrides, il va lui falloir se livrer à l'impossible tâche de « prouver » à l'administration la naturalisation de ses parents, et par là et sa propre nationalité.

Questions archaïques artificiellement ressuscitées

“Des papiers pour tous ou pas de papiers du tout”

Rien de plus qu'un vaste vide politique


Par Hubert Artus | Rue89 | 30/05/2011 | 17H40

www.rue89.com/cabinet-de-lecture/2011/05/30/faute-didentite-la-galere-dun-apatride-devenue-temoignage-205613

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article