EPR : la justice confirme le procès-verbal de l’Autorité de sûreté nucléaire

Publié le par desirsdavenirparis5

L’Humanité l’a révélé, le Procureur de la République l’a confirmé : un rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire prouve que Bouygues n’a pas déclaré des accidents du travail sur le chantier de l’EPR de Flamanville.

En révélant en exclusivité dans nos colonnes, vendredi, la « sous-estimation méthodique des accidents du travail » sur le chantier de l’EPR de Flamanville, l’Humanité a fait mouche ! Le procureur de la République de Cherbourg a en effet confirmé le jour même l’existence du procès verbal émanant de l’Autorité de Sûreté nucléaire (ASN). « J’ai effectivement eu ce procès verbal », a confirmé le procureur Eric Bouillard. Il a également précisé « avoir été saisi il y a quelques jours » par l’ASN de ce problème de sous-déclaration des accidents du travail. Dans ce PV, daté du 6 juin dernier, le gendarme du nucléaire a ainsi recensé 112 accidents de travail survenus en 2010 sur le chantier, dont 38 accidents « à déclarer n’ayant pas fait l’objet d’une déclaration ». En avril, l’ASN avait indiqué lancer cette enquête, soupçonnant une sous-déclaration qui pourrait être de l’ordre d’un accident sur quatre.......

  .


Alexandra Chaignon

humanite.fr/24_06_2011-epr-la-justice-confirme-le-procès-verbal-de-l’autorité-de-sûreté-nucléaire-475064

Publié dans Ecologie-Environnement

Commenter cet article