Enquête sur ces économistes engagés dans la primaire socialiste

Publié le par desirsdavenirparis5

 

La crise de la dette en Europe bouscule de fond en comble l'équation présidentielle de 2012. Les candidats à la primaire socialiste le savent. Tous ont cherché à s'entourer d'universitaires, censés leur apporter une crédibilité sur ces questions, complexes mais décisives. Mediapart a passé en revue les équipes des candidats, et interrogé les économistes qui travaillent avec eux.

 

Des équipes déséquilibrées

Comme cette cartographie le montre, tous les candidats ne sont pas à égalité. Ils n'ont pas tous la même vision du travail avec les "experts", ni les mêmes références. Sans surprise, Martine Aubry et François Hollande concentrent à eux deux l'essentiel des ralliements des grosses pointures. Souvent dans l'ombre des deux grosses écuries médiatiques, les trois autres candidats socialistes n'affichent pas un staff aussi fourni, mais revendiquent une autre approche du travail d'élaboration. Du moins pour ce qui concerne Ségolène Royal et Arnaud Montebourg.

Sollicitée à de nombreuses reprises, l'équipe de Manuel Valls n'a pas été en mesure de répondre à nos questions.

27 septembre 2011 | Par Lénaïg Bredoux et Ludovic Lamant

/www.mediapart.fr/article/offert/d7380e5698f8248afa0e6460cb2313cf

Commenter cet article