En Chine, la révolte violente des travailleurs migrants du sud

Publié le par desirsdavenirparis5

 (De Pékin) Depuis vendredi dernier, la province du Guangdong, dans le sud de la Chine, est le théâtre de violentes émeutes qui rassemblent des milliers de travailleurs migrants. C'est la dernière manifestation de la violence qui couve dans ce bassin industriel où les conditions de travail sont souvent déplorables.

Pour déclencher un incendie, il suffit parfois d'une étincelle, et c'est ce qui semble s'être passé vendredi dans cette province méridionale où de violentes émeutes se sont prolongées tout le week-end.

C'est un incident banal qui a entrainé des manifestations de plusieurs milliers de personnes. Tout à commencé dans la ville de Xintang par une altercation entre un couple de vendeurs de rue originaires du Sichuan, et des « chengguan » (sorte de policiers municipaux détestés par beaucoup de Chinois, ndlr).

Désireux de déloger le couple, car la vente à la sauvette (bien que très répandue) est illégale, ils auraient violemment bousculé la femme, qui est enceinte, provoquant la colère de la foule alentour, et d'immenses manifestations qui se sont répétées chaque jour jusqu'à dimanche.


Un contexte violent


Dans les usines, rien de nouveau


Par Benjamin Gauducheau | Aujourd'hui la Chine | 14/06/2011 | 11H33

www.rue89.com/2011/06/14/en-chine-la-revolte-violente-des-travailleurs-migrants-du-sud-209237

Publié dans Asie

Commenter cet article