En attendant Go-Dominique... avec Aubry et les médias

Publié le par desirsdavenirparis5

   

  

La fiction, analyse Nicolas Domenach, ce serait ces primaires socialistes qui risquent de devenir des primaires d'approbation. La réalité, c'est un candidat du PS désigné par le sondages, c'est-à-dire l'histoire qu'il ou elle sera capable de nous raconter...

 

 Et si c’étaient les médias qui faisaient les rois au PS ? Il est de bon ton de dire, surtout du côté des partisans de DSK, que ce sont les sondages qui feront le choix du candidat socialiste, plus encore que les primaires « de confirmation », les électeurs se contentant d’entériner le choix de l’opinion. Constat en partie vrai, mais qui fait l’impasse sur la mécanique médiatique, l’impératif catégorique du Moloch à dévorer, et à fabriquer, des héros, des histoires, de l’Histoire. Il nous faut du désir, de la rage, du suspense, des rebondissements, voire de l’amour, du sang et des larmes, sinon nous allons perdre des lecteurs et la gauche, la droite aussi des électeurs…

Nicolas Domenach - Marianne | Dimanche 5 Décembre 2010 à 12:01


 .

www.marianne2.fr/En-attendant-Go-Dominique-avec-Aubry-et-les-medias_a200344.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article