Éloge de l'éducation lente

Publié le par desirsdavenirparis5


de Joan Domènech Francesch
13,50 euros - 128 p.
 
En partenariat avec Chroniques Sociales.
Cet ouvrage sera disponible à partir de septembre 2011.
Vous pouvez nous le commander directement dès maintenant au prix de 13,50 euros (+ 4,50 euros de port en métropole seulement).
Télécharger le bon de commande (par courrier).

http://www.revuesilence.net/index.php?page=livre_educlente
Imprimez et complétez le bon de commande, renvoyez-le nous accompagné de votre règlement à l'adresse : Silence, 9, rue Dumenge, 69317 LYON Cedex 04, chèque à l'ordre de "Silence".
 
 
L’auteur

Joan Domènech Francesch est professeur d’école, licencié en philosophie, militant de mouvements de rénovation pédagogique, formateur ; il est membre du Conseil Scolaire de Catalogne et co-organisateur des Journées annuelles de réflexion des écoles catalanes… Il a publié L’Organisation du temps et de l’espace à l’école (en espagnol), L’Éducation primaire, dilemmes et propositions (en espagnol et en catalan), éditions Graó. Père de deux enfants, il vit “intensément” la question du temps en éducation – familiale et scolaire. Directeur, depuis sa création, d’une école publique de Barcelone, il s’efforce d’appliquer au quotidien, ses idées.
 
Je n’ai pas le temps… ».
Alors, je passe à la vitesse supérieure…  Ce faisant, je m’éloigne du sens profond des choses et je contribue à une société névrosée et impersonnelle.
Plus,  plus tôt et  plus vite ne sont pas synonymes de meilleur.
L’auteur applique ce principe au champ éducatif – scolaire, familial et personnel : il envisage un temps qui permet notamment de retrouver le sens de la diversité des rythmes d’apprentissage.
L’éducation lente ne signifie pas agir lentement, mais savoir trouver le temps adapté à chacun et à chaque activité. Éduquer lentement, c’est ajuster la vitesse au moment et à la personne.
Faire un éloge de l’éducation lente, c’est faire l’éloge d’un modèle éducatif essentiel pour l’humanisation de la société.
Le temps n’a pas à coloniser notre vie ni celle de l’école ou des familles ; le temps appartient aux enfants, aux parents et aux professeurs.
Pleinement vécu, il est pleinement éducatif.
 
Je suis plus que partisan de "slow" éducation
Edgar Morin
 
Je souscris pleinement aux analyses et propositions de Joan Domènech
Hubert Montagner
 
L’éducation lente, pour que "l'emploi du temps" devienne le vrai choix de chacun
Jean-Louis Servan-Schreiber
 
L’éducation a besoin d’espaces de décélération
Philippe Meirieu
 
L’éducation lente est celle des cycles naturels
Pierre Rabhi
 
Vite !... une éducation lente. Une éducation qui permet de comprendre ce qui s’apprend
Eveline Charmeux
 
Joan Domènech réhabilite le « temps juste » qui régit l’intelligence des sentiments
Basarab Nicolescu

© Copyright 2004-2011
 
 
http://www.revuesilence.net/index.php?page=...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article