DSK arrêté pour violence sexuelle selon la presse américaine

Publié le par desirsdavenirparis5

  •  

Le directeur général du FMI sera inculpé pour avoir tenté d'abuser d'une employée de son hôtel, selon la police new yorkaise.

 

Dominique Strauss-Kahn a été arrêté à New York, à 16h45 heure locale, dans un avion d'Air France qui s'apprêtait à décoller de l'aéroport JFK, accusé d'agression sexuelle présumée dans un hôtel newyorkais.

Un porte-parole de la police de New York a indiqué dans la nuit de samedi à dimanche que le directeur général du FMI serait « inculpé d'agression sexuelle, de séquestration de personne et de tentative de viol ». Selon son avocat, Benjamin Brafman, cité par Reuters, Dominique Strauss-Kahn « plaidera non-coupable ».

L'information a d'abord été révélée par le New York Post, quotidien tabloïd du
groupe Murdoch, puis confirmée par le New York Times. Dès samedi soir, Michael DeBonis, du NYPD confirmait à Rue89 que DSK était accusé d'« abus sexuel », sans donner plus de détails.

Arrêté dix minutes avant le décollage

Selon le New York Times, dix minutes avant le départ du vol AF23, deux policiers ont demandé à Dominique Strauss-Kahn de les suivre alors qu'il se trouvait dans la zone première classe de l'appareil, en partance pour Paris. DSK voyageait seul (ce qui n'est pas habituel) ; il n'a pas été menotté.

Un peu plus tôt, vers 13 heures, une femme de chambre de 32 ans a pénétré dans sa suite (à 3 000 dolllars la nuit), à l'hôtel Sofitel situé sur la 44e rue, pensant qu'elle était inoccupée. Selon le New York Times citant le témoigagne de la femme de chambre à la police, Dominique Strauss-Kahn serait apparu nu sortant d ela salle de bains, et aurait tenté d'abuser d'elle.

« Selon son récit, il l'attrape, l'amène sur le lit, et tente d'abuser sexuellement d'elle. Elle le repousse et il la traîne jusqu'à la salle de bains où il tente une seconde fois d'abuser d'elle ».

Selon le porte-parole de la police cité par le New York Times, elle aurait réussi à s'échapper et à prévenir ses collègues, qui ont immédiatement appelé la police. Quand celle-ci est arrivée à l'hôtel, il n'était plus là, étant parti précipitamment, oubliant notamment son téléphone portable sur le lit.

Cette version des faits repose sur le témoignage de l'employée, qui s'est plainte auprès de ses collègues. Elle a été emmenée par ambulance vers l'hôpital Roosevelt pour l'examen de « blessures mineures », selon le porte-parole de la police cité par le New York Times.

Strauss-Kahn a été remis à des officiers du NYPD du Midtown South Precinct. L'enquête est menée par l'unité spéciale (Special Victims Unit) de la police new-yorkaise, qui l'interrogeait dans la soirée. Il a passé la nuit de samedi à dimanche dans une cellule de cette unité.

Dominique Strauss-Kahn a déjà reçu la viiste du Consul de France à New York, et deux avocats américains ont été chargés d'assurer sa défense.

En 2008, l'affaire Piroska Nagy


Un billet de blog prémonitoire


www.rue89.com/2011/05/15/strauss-kahn-arrete-pour-violence-sexuelle-selon-la-presse-americaine-203773

Publié dans DA-PS

Commenter cet article