Discours de Salim Abdelmadjid à l’UPP sur les Etats-Unis d’Europe

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Mesdames, Messieurs,

Bonsoir.

Je remercie tout d’abord Jean-Michel, Patrick, Jean-Jacques et tous les camarades du 92 et du 15e de leur initiative et de leur invitation.

Et je vous remercie, vous, de votre présence.

Il y a beaucoup de choses qui ont été dites et sur lesquelles je suis censé revenir, je n’y parviendrai pas en quinze minutes, donc, ce que je ferai, c’est frôler un certain nombre d’éléments, de telle sorte qu’ils vous apparaissent peut-être plus clairement en vue de la discussion.

Mon propos tiendra en trois temps : tout d’abord, j’essaierai de définir ce qu’il faut entendre par « Etats-Unis d’Europe » ; ensuite, j’essaierai de montrer leur nécessité aujourd’hui ; et j’essaierai d’en dire, enfin, les conditions de réalisation.

Et je commencerai par citer ce texte auquel on a beaucoup fait référence, qui date du 21 août 1849 ; lors du Congrès international pour la paix qui se tenait à Paris, Hugo a dit ceci :

« Un jour viendra où (…) vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne(…). Un jour viendra où les boulets et les bombes seront remplacés par les votes, par le suffrage universel des peuples, par le vénérable arbitrage d’un grand sénat souverainqui sera à l’Europe ce que le Parlement est à l’Angleterre, ce que la Diète est à l’Allemagne, ce que l’Assemblée (…) est à la France (…). Un jour viendra où l’on verra ces deux groupes immenses, les Etats-Unis d’Amérique, les Etats-Unis d’Europe, placés en face l’un de l’autre (…). »

Les Etats-Unis d’Europe sont d’abord le nom d’un rêve. .......

Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article