Des familles fragilisées racontent « leur » décrochage scolaire

Publié le par desirsdavenirparis5


Organisée mercredi à Rennes, en partenariat avec ATD Quart-Monde, une formation a permis à des enseignants d’échanger avec des parents d’élèves issus de milieux défavorisés sur leurs attentes réciproques

C’est une « animation pédagogique », une demi-journée de formation continue organisée par l’inspection académique et ATD Quart Monde, à l’attention des professeurs du premier degré. C’est aussi et surtout, pour ces enseignants des écoles maternelles et élémentaires de Maurepas, un quartier populaire de Rennes où cohabitent une trentaine de nationalités, l’occasion d’entendre le point de vue de parents d’élèves en situation de pauvreté, des parents d’ordinaire si discrets.

Derrière le micro, Vone surmonte sa timidité pour dire son rapport à l’école, celle qu’elle a connue enfant, celle qu’elle a ensuite retrouvée en tant que maman de trois garçons et d’une fille, aujourd’hui âgés de 10 à 20 ans.

« Petite, je n’aimais pas l’école. À la fin du CP, je ne savais pas vraiment lire. Je passais de classe en classe sans avoir le niveau, se souvient-elle. Plus tard, j’emmenais mes propres enfants à l’école sans être convaincue qu’ils allaient apprendre quelque chose. Puis je rentrais très vite me réfugier chez moi. J’étais nichée tout en haut de ma tour, je m’enfermais dans mon statut de mère isolée. Jusqu’à ce qu’une enseignante, à la grille de l’école, me demande “Pourquoi on ne vous voit jamais ?” Peu à peu, elle m’a apprivoisée. Je me suis alors mise à parler de l’école avec d’autres mamans seules, dans mon immeuble, puis on a commencé à s’attarder pour bavarder, à la sortie des classes. Je trouvais ça bizarre mais j’ai appris que mes enfants commençaient à aimer l’école. »

PLAN

« À un moment ou à un autre, chacun d’entre nous s’est senti humilié »

Certains parents se sentent « dépassés »

« En associant leurs parents à l’école, tous les enfants peuvent réussir ! »

Denis PEIRON, à Rennes  13/01/2011 18:15

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article