Demain l’Etat palestinien, toujours demain

Publié le par desirsdavenirparis5

 

En 1948 — qui s’en souvient ? — , les Etats-Unis avaient hésité à reconnaître Israël (lire « Quand Washington hésitait à reconnaître Israël »). En 2011, ils n’hésitent pas à bloquer l’adhésion de l’Etat palestinien aux Nations unies. Ce veto, encouragé de fait par l’Union européenne, vise, une fois de plus, à « reporter » la décision et à parier sur une reprise des négociations bilatérales — dont l’échec est inscrit dans le mépris d’Israël envers le droit international.

Depuis l’Antiquité, le paradoxe formulé par le philosophe grec Zénon d’Elée a hanté les logiciens : est-ce qu’Achille « au pied léger » pourrait gagner une course s’il accordait cent mètres d’avance à une tortue ? Non, répond Zénon, car le héros de L’Iliade ne pourrait jamais la rattraper : en effet, il réduirait d’abord de moitié son retard, puis de la moitié de la moitié, ainsi de suite à l’infini, sans que jamais la distance entre les deux ne soit nulle......

Alain Gresh


http://www.monde-diplomatique.fr/2011/10/GRESH

Publié dans Proche-Orient

Commenter cet article