« Danger grave et imminent » aux urgences de l'Hôtel-Dieu de Paris

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Aujourd'hui, les urgences du centre de la capitale n'ont plus les moyens d'assurer la sécurité des soins des patients. Les urgentistes menacent de se déclarer en « droit de retrait ». Même s'ils étaient réquisitionnés pour travailler, ce serait une première, d'une telle ampleur.

Alors que l'activité des urgences ne cesse d'augmenter, avec plus de 300 passages par jour et une fréquentation croissante de touristes, un poste de médecin titulaire et un poste de chef de clinique viennent d'être retirés et deux postes d'internes n'ont pas été pourvus, mettant en grande difficulté la continuité des soins.

Très récemment, et à la manière d'un couperet, les effectifs nécessaires aux gardes de radiologie et de chirurgie ont été supprimés autoritairement, faisant courir des risques quotidiens aux patients.

Comment imaginer qu'un service d'urgences fonctionne sans un chirurgien senior capable non seulement de donner un avis compétent mais également d'opérer sans délai certains cas intransférables ? De même, la présence d'un radiologue est vitale pour faire le diagnostic.

Récemment une femme de 28 ans, arrivée pour une grossesse extra-utérine rompue, n'a pu être sauvée que parce qu'un chirurgien, voisin, est venu in extremis bénévolement. Elle était intransportable.

Le coûteux déménagement du siège de l'administration..........



Par Dinah Vernant | Médecin | 20/06/2011 | 11H51

www.rue89.com/2011/06/20/danger-grave-et-imminent-aux-urgences-de-lhotel-dieu-de-paris-209766

Publié dans Santé-Sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article