Crise en Europe : le non-renouvellement d’un prêt interbancaire de 442 Md€ par la BCE

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Crise en Europe : le non-renouvellement d’un prêt interbancaire de 442 Md€ par la BCE pourrait entraîner une sévère contraction des prêts accordés par les banques espagnoles et européennes
5_big.jpg
Siège de la BCE à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne
La zone euro est devenue la zone « allemande » : les opérateurs de marchés prennent comme référence les taux des obligations allemandes dans la zone, tous les autres pays subissant une décote ou « spread » - « étendue », « écart » (voir l’article L'asphyxie de son système bancaire met l'Espagne au bord du gouffre financier).
Une première alerte avait eu lieu mercredi 16 juin 2010, avec une tension du spread sur les obligations à 10 ans de l’Espagne de plus de 2,1% ou 210 points de base. Les taux allemands s’établissaient alors à 2,67% pour des taux espagnols à 4,80%. Le Financial Times révélait que l’Espagne avait emprunté 85,6 Md€ pour le seul mois de mai, soit 16,5% de l’ensemble des prêts délivrés en mai : un montant record dans l’histoire de la zone euro.
www.desirsdavenir-paris15.org/article-crise-en-europe-le-non-renouvellement-d-un-pret-interbancaire-de-442-md-par-la-bce-pourrait-entrainer-une-severe-contraction-des-prets-accordes-par-les-banques-espagnoles-et-europeennes-53179502.html

Publié dans Capitalisme-crise- G20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article