Constitution marocaine : les partisans du non se mobilisent (I)

Publié le par desirsdavenirparis5



 
Dans son second discours sur la réforme constitutionnelle, vendredi 17 juin, le roi Mohammed VI a présenté le projet de nouvelle constitution qui sera soumis à référendum le 1er juillet. L'auteur du blog The Moorish Wanderer, qui se présente comme un radical d'extrême-gauche et appelle à voter 'non', ne doute pas que cette constitution "est plus qu'assurée d'être approuvée avec une confortable majorité".
Toutefois, au sein du mouvement du 20 février, ainsi que sur la Toile, les critiques se font entendre et les appels au non, voire au boycott, se multiplient. Une première série de critiques vise le processus de réforme lui-même. (Les critiques sur le fond feront l'objet d'une autre note).
Discours du roi Mohammed VI, premiere partie (arabe). La retranscription en français du discours sur le blog Moroccans for Change et en anglais.
Discours du roi Mohammed VI, deuxieme partie (arabe)
"UN PROCESSUS NON DÉMOCRATIQUE"
"Le début et la fin du processus sont loin de l’esprit démocratique qui devait prévaloir : on est bel et bien devant le projet de réforme de la monarchie, et non devant un texte collaboratif", observe l'auteur du blog le Politiquonaute marocain.
Larbi, qui tient le blog Comme une bouteille jetée a la mer, estime que "cette réforme était condamnée à l’impasse dès sa genèse. 'Octroyée' par le roi Mohammed VI,  .............

20 juin 2011


printempsarabe.blog.lemonde.fr/2011/06/20/constitution-marocaine-les-partisans-du-non-se-mobilisent-i/

Publié dans Afrique

Commenter cet article