Comment le président les a tués. Acte 1 : les policiers et les juges

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Dans "Le Nouvel Observateur" du 8 septembre 2011, un grand dossier sur le président et ses flingueurs. Comment Nicolas Sarkozy élimine un à un ceux qui osent lui résister. Par Stéphane Arteta.

Acte 1 : les policiers et les juges

> La valse des képis

Saint-Lô, dans la Manche, janvier 2009. Le président se fait copieusement huer par 3 000 manifestants. Une bronca, certes. Mais pas de violences. Qu'importe. Pour Nicolas Sarkozy, la police aurait dû maintenir les mécontents à plus grande distance de sa personne. Le préfet de la Manche et le directeur départemental de la sécurité publique, chef local de la police en tenue, sont débarqués sans ménagement.

A deux ans de la retraite, le commissaire Philippe Bourgade est muté à l'Ecole nationale de la Police de Vannes (Morbihan). Mis sur la touche pour "erreur de conception du dispositif de sécurité" ... Le commissaire Bourgade avait fait le choix d'éviter tout affrontement avec les manifestants et estime "ne pas avoir à rougir de ce qui s'est passé".

Un peu comme Dominique Rossi : pour avoir préféré laisser des militants nationalistes s'inviter pacifiquement chez l'acteur Christian Clavier, un ami du président, le coordinateur des forces de sécurité en Corse a été évincé du jour au lendemain..........

Exécution publique

  Le procès des magistrats

Exilé à Cayenne

Stéphane Arteta – Le Nouvel Observateur

tempsreel.nouvelobs.com/actualite/le-dossier-de-l-obs/20110908.OBS9986/comment-le-president-les-a-tues-acte-1-les-policiers-et-les-juges.html

Publié dans Sarkozy & scandales

Commenter cet article