CLIMAT ET SANTÉ Les Académies s’invitent à Cancun

Publié le par desirsdavenirparis5

   Alors que la communauté internationale tente de redonner souffle, jusqu’au 10 décembre, aux négociations sur le changement climatique à Cancun (Mexique),                                                                                                              65 académies de médecine et des sciences lancent un appel solennel pour que la santé ne soit pas oubliée.  « Certaines actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre peuvent contribuer directement à améliorer la santé humaine »,                                                                                                                                                         rappellent les académies réunies en un réseau mondial, l’Inter Academy Médical Panel (IAMP).  « Ces bénéfices pour la santé pourraient compenser en partie les coûts de la lutte contre le changement climatique.  De plus, ce défi aura un impact social et économique, en améliorant la santé dans le monde entier, en particulier dans les pays à faible revenu », argumentent-elles.                                                                                                             Ainsi, en Inde, l’introduction de 150 millions de fourneaux à faible émission pourraient éviter environ 2 millions de décès prématurés.                                                                                                                                                         La réduction des voitures privées dans les villes au profit des déplacements actifs tels que le vélo et la marche auraient non seulement « une action bénéfique sur l’environnement mais diminueraient également le fardeau des maladies chroniques ».                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              

Le Dr Maria Neira, directeur de la santé publique et de l’environnement à l’OMS, salue la déclaration de l’IAMP, que l’on peut lire sur: iamp-online.org.                                                                                                                                                                                                                                                                                               Jean Canet

Source: Le Quotidien du Médecin 02/12/2010

 

                   

 

Publié dans Santé-Sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article