Budget: les petits cadeaux de Baroin aux grands groupes

Publié le par desirsdavenirparis5

  

Ce fut un petit incident. Mais de ceux qui éclairent sur les jeux de pouvoirs à l'oeuvre lors de l'examen du budget, pourtant solennel. Marianne revient sur un cafouillage qui a failli exonérer Total et EdF-Suez d'une taxation de 40 millions d'euros.

·         « Je regrette que par erreur, comme par hasard, cet amendement se retrouve dans la liasse. C’est une erreur technique, ça n’était pas une décision politique ». Devant les députés pour cette dernière séance sur le budget 2011, François Baroin n’en menait pas large. Venu demander aux parlementaires de se dédire lors d’une deuxième délibération sur une épaisse liasse de 39 amendements, le ministre du budget faisait une « première » selon Gille Carrez, le député UMP rapporteur général du Budget. Tant sur le fond, l’épaisseur de la couleuvre à avaler, que sur la forme, la petite bévue, signe de désinvolture.

Fureur sur l’ensemble des bancs : l’« erreur technique » a failli effacer un vote qui spoliait de 40 millions d’euros Total et GdF-Suez, comme propriétaires de réseaux gaziers. 

 

Emmanuel Lévy- Marianne | Jeudi 25 Novembre 2010 à 15:11 |

---------------------------------

Publié dans Sarkozy & scandales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article