Bettencourtgate : la justice et la police aux ordres

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Woerth et Sarkozy "totalement blanchis" ? Une monstrueuse intoxication !

Le Syndicat de la magistrature a publié le 29 juin dernier un communiqué cruellement plus que jamais d’actualité, ci-dessous in extenso :

Les doigts dans le pot de confiture...

"Le 29 octobre 2009, dans une «  lettre ouverte à ceux qui feignent de croire en l’indépendance du parquet », le Syndicat de la magistrature s’interrogeait sur l’attitude du procureur de la République de Nanterre dans « l’affaire Bettencourt » : réquisitions d’irrecevabilité de la plainte de Françoise Bettencourt-Meyers pour des motifs surprenants, appel contre la décision contraire du tribunal… Bref, une activité procédurière peu banale en matière de citation directe entre parties, où le parquet reste généralement discret.

Il était déjà évident pour tout observateur que ce procureur dépensait une énergie peu commune au service d’une partie – au demeurant et sans doute par hasard - la femme la plus riche d’Europe.

vendredi 9 juillet 2010, par Olivier Bonnet


Permalien : http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1452

Publié dans Morale-Moeurs-Loi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article