Audrey Pulvar : "Une femme serait condamnée à penser comme et par son compagnon. Un cerveau in-disponible, parce que colonisé par celui de l’homme qu’elle aime…"

Publié le par desirsdavenirparis5

 

 

Audrey Pulvar, journaliste et présentatrice de télévision, est revenue, vendredi 26 novembre 2010 dans Libération, sur son éviction de l’émission politique « Audrey Pulvar Soir » (APS) sur i>TELE suite à l’annonce par son compagnon à la ville, Arnaud Montebourg, de son intention se porter candidat aux primaires du Parti socialiste, annoncée vendredi 19 novembre 2010 au JT de 20 heures sur France 2. Audrey Pulvar rappelle son attachement aux journalistes qu’elle vient de quitter, et, « féministe affirmée », elle constate analyse avec amertume l’attitude que la chaîne i>TELE a eu envers elle :

« Exerçant le métier qu’elle a choisi, une femme serait toujours, au travail et dans la construction d’un raisonnement, incapable de s’émancipernon seulement du jugement dudit compagnon, mais aussi des sentiments qu’elle nourrit pour lui. »

www.segoleneroyal-meag.com/article-audrey-pulvar-une-femme-serait-condamnee-a-penser-comme-et-par-son-compagnon-un-cerveau-in-disponible-parce-que-colonise-par-celui-de-l-homme-qu-elle-aime-61879189.html

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article