Aprés l'ile de Liliane , les lingots de Robert Peugeot

Publié le par desirsdavenirparis5

 

L’héritier de la famille Peugeot a craint une enquête fiscale sur ses lingots. L’entourage de Woerth dément toute intervention.
"La France n’est pas une République fiscale bananière… Il n’y a pas de passe-droit! Au contraire, Eric Woerth passe pour un hystérique du contrôle fiscal. C’est lui qui a changé la loi pour permettre de vraies enquêtes dans les paradis fiscaux. Toutes vos questions relèvent du roman de gare!", s’emporte un collaborateur du ministre. Motif de cet énervement: les raisons d’un dîner en tête à tête avec Robert Peugeot en décembre dernier.
Il a eu lieu chez L’Ami Louis, à Paris, et s’est décidé après le cambriolage opéré chez l’héritier des Peugeot, où lui ont été dérobés des lingots d’or. Pourquoi le président de la structure familiale contrôlant le géant automobile a-t-il voulu dîner rapidement avec le ministre du Budget? Selon nos sources, Robert Peugeot, déjà sous le coup d’un litige fiscal, avait une crainte: une enquête sur l’origine de son or. Le montant du vol, sur la base de sa déclaration initiale, a d’abord été estimé à 500.000 euros… puis aujourd’hui à 150.000 euros. Pourquoi cet écart?
 
www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Les-lingots-de-Robert-Peugeot-203209/
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article