Anticor: "Nous tenons absolument à ce procès"

Publié le par desirsdavenirparis5

Le tribunal correctionnel de Paris a maintenu l'ouverture du procès Chirac au 7 mars et donnera ce jour-là sa décision sur la requête de la défense, qui demande de "surseoir à statuer". Jean-Pierre Roux, président d'Anticor, association anti-corruption et seule partie civile, explique son insistance pour la tenue de ce procès.

Etes-vous satisfait de la décision du tribunal?
Entièrement. On était un peu anxieux. Nous sommes très satisfaits parce que nous tenons absolument à ce procès. Ce n'est une affaire personnelle contre le président, mais ce devrait être un procès exemplaire pour montrer que la justice n'est pas à deux vitesses. Il n'y a pas une justice pour le commun des mortels et une autre pour les hommes politiques, et en particulier pour un président de la République. Le 7 mars, le tribunal se prononcera définitivement sur la requête de la défense. On a bon espoir que ce procès ait lieu. On se battra pour cela.

La demande de sursis n'avait-elle pas un fondement?
Non, ce sont des arguties. On sait très bien ce que demande la mairie de Paris: qu'elle soit indemnisée. Malheureusement. On aurait aimé que la Mairie de Paris demande plus que des indemnités. C'est un peu un marchandage de tapis.

Pourquoi insistez-vous autant, en demandant l'annulation de l'accord Ville de Paris-Chirac, pour que la mairie de Paris soit partie civile? .......
  .

www.lejdd.fr/Societe/Justice/Actualite/Jean-Pierre-Roux-president-d-Anticor-se-rejouit-du-proces-Chirac-261837/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article