Angolagate : après la relaxe, Pasqua sort l’artillerie lourde

Publié le par desirsdavenirparis5


Relaxé dans l'affaire de l'angolagate, Charles Pasqua entend bien faire entendre sa version des faits. Pourquoi Jacques Chirac et Dominique de Villepin l'ont-ils « trahi » ? Il fournit aujourd'hui quelques réponses, et prévient : il s'apprête à expédier une batterie de plaintes.


« Je m’étais mis un pavé sur la langue ». Relaxé dans l’affaire de l’Angolagate, après avoir pris 18 mois de prison avec sursis en première instance, Charles Pasqua retrouve sa liberté de parole. Et s’en sert à cœur joie. Pour taper sur le juge Philippe Courroye, chargé d’instruire ce dossier très politique, avant d’être promu au parquet de Nanterre par Nicolas Sarkozy. « Il enquête à charge, jamais à décharge, se plaint Pasqua. Il a acquis une certaine aura en traquant les politiques, mais la seule chose qui l’intéresse, c’est sa carrière. Il me fait passer depuis 10 ans pour un chef mafieux, mais n’a jamais réuni le moindre élément concret. Tout ce qu’il disait était parole d’Evangile ! » Bing.....

 

www.marianne2.fr/fredericploquin/Angolagate-apres-la-relaxe-Pasqua-sort-l-artillerie-lourde_a28.html

Publié dans Sarkozy & scandales

Commenter cet article