50 raisons pour lesquelles Israël devrait reconnaître l’Etat palestinien

Publié le par desirsdavenirparis5

 

En Israël comme dans les territoires palestiniens occupés, la décision divise et demeure l'objet de débats intenses. Une campagne à destination de l'opinion publique israélienne énumère 50 raisons pour lesquelles Israël devrait soutenir la reconnaissance d'un Etat palestinien (lire ici le texte complet, en anglais).

Depuis Tel-Aviv, Yael Patir, âgée de 31 ans, dirige cette campagne. Plus précisément, elle est aujourd'hui la coordinatrice israélienne du Forum des ONG israélo-palestiniennes pour la paix, un réseau de plus de 100 organisations qui rassemble une grande partie des ONG des deux bords œuvrant en collaboration pour la paix. Une équipe de Ramallah coordonne également le Forum du côté palestinien.

Pourquoi une telle campagne, alors que le gouvernement israélien et l'administration américaine ont tout fait pour dissuader les Palestiniens de se rendre à l'ONU ? L'occasion de Camp David en 2000, la guerre de Gaza, le blocus, mais aussi le boycott des produits israéliens via la campagne BDS, les tensions avec l'Egypte... En 2011, la question des deux Etats est l'occasion d'aborder tous ces problèmes, qui constituent aujourd'hui le cœur du conflit. Entretien. 

Yael Patir, vous travaillez actuellement à la mise en place d'une campagne «50 raisons pour Israël de reconnaître l'Etat palestinien à l'ONU». De quoi s'agit-il ? 

La base commune du Forum des ONG est la solution à deux Etats, basée sur les frontières de 1967, les deux capitales à Jérusalem. Nous concevons notre réalité comme totalement interdépendante. Ce qui se passe du côté palestinien a des conséquences en Israël, et inversement. Il est donc important de se coordonner et de travailler en partenariat, de conserver un dialogue, même si une guerre à Gaza est en cours, et, outre l'enlèvement d'un soldat israélien, de toujours garder des canaux ouverts entre nous.............

«Il arrivera peut-être un moment où je vous dirai: va pour le boycott, nous n'avons plus d'option»

«Israël doit faire de son mieux pour s’intégrer dans la région»

20 septembre 2011 | Par Pierre Puchot

De notre envoyé spécial à Tel-Aviv.

www.mediapart.fr/article/offert/2a36cdb7239a5d960e06b00ddcb17d09

Publié dans Proche-Orient

Commenter cet article