11-Septembre : la guerre contre le terrorisme a-t-elle été utile ?

Publié le par desirsdavenirparis5

 

Au lendemain du 11-Septembre, Bush lançait la "guerre contre le terrorisme". 10 ans après, Mathieu Guidère, spécialiste du terrorisme islamiste, dresse le bilan de la stratégie américaine. Interview.

  •  

Peut-on dire que la guerre contre le terrorisme lancée après le 11 septembre a rempli sa mission en atteignant son objectif premier : neutraliser Ben Laden ?

- Si les Américains se sont fixés comme objectif prioritaire d'éliminer Ben Laden et les autres chefs d'al-Qaïda, c'est en vertu de leur "théorie de la décapitation", selon laquelle le phénomène terroriste tient parce qu'il y a des chefs.

Mais cette théorie n'est pas partagée par les Européens, qui considèrent, à juste titre, que le terrorisme ne se limite pas à ses dirigeants. Car si les Etats-Unis ont réussi à éliminer la quasi-totalité des chefs qui ont fait le 11-septembre, cela a certes affaibli al-Qaïda, mais cela ne l'a pas pour autant fait disparaître. Eliminer Ben Laden, c'est donc important, mais cela ne résout pas le problème.

La différence d'approche entre l'école américaine et l'école européenne, notamment française, est fondamentale. La doctrine américaine post-11-septembre a été celle de la guerre contre le terrorisme : c'est un choix offensif, actif, en aval du phénomène terroriste. La doctrine française est celle de la lutte anti-terroriste : c'est un choix préventif, défensif, en amont.

On peut dire que la lutte anti-terroriste a réussi, car on n'a pas eu d'attentat majeur ni en France ni aux Etats-Unis depuis 10 ans. La guerre contre le terrorisme, elle, n'a pas été gagnée, car al-Qaïda n'a pas été vaincue.

QUESTIONS

Al-Qaïda représente-t-elle toujours une menace ?

Le premier acte de la guerre contre le terrorisme a été l'Afghanistan. Etait-ce une erreur d'y aller ?

 

Les terroristes bénéficient toujours d'une base arrière au Pakistan. La politique américaine vis-à-vis de ce pays est-elle à mettre sur le compte des erreurs ?

 .

La mouvance djihadiste en Afrique a-t-elle été sous-estimée ?

Un changement que l'on doit à Obama…

 

La guerre contre le terrorisme n'a-t-elle finalement pas surtout eu pour effet contreproductif d'entretenir la méfiance réciproque entre Occident et Islam ?

.

Interview de Mathieu Guidère, spécialiste du terrorisme islamiste, auteur des "Nouveaux Terroristes" (ed. Autrement 2010), par Sarah Halifa-Legrand – Le Nouvel Observateur

Publié le 08-09-11 à 17:51    Modifié le 09-09-11 à 11:05     par Sarah Halifa-Legrand

  

tempsreel.nouvelobs.com/actualite/le-11-septembre/20110908.OBS0019/11-septembre-la-guerre-contre-le-terrorisme-a-t-elle-ete-utile.html

Publié dans Amérique

Commenter cet article